Nov 172011
 

Depuis 2008, les pays du monde occidental subissent une crise financière et économique sans précédent, tandis que la Chine affiche des taux de croissance très élevés et des bénéfices commerciaux exceptionnels. Les cartes de la puissance semblent changer de main. L’avenir du dollar comme monnaie de référence pourrait être à terme menacé. Le yuan chinois va-t-il remplacer la devise américaine, une fois que la Chine aura supplanté les Etats-Unis ? C’est la problématique que soulèvent deux récents ouvrages qui, d’une manière très différente, abordent l’évolution des rapports de puissance mondiaux et l’importance politique de la monnaie dans cette équation. C’est la problématique que soulèvent deux récents ouvrages qui, d’une manière très différente, abordent l’évolution des rapports de puissance mondiaux et l’importance politique de la monnaie dans cette équation. Pour le journaliste Jean-Michel Quatrepoint, la Chine est bien en passe de surpasser un « Occident » qui s’est assoupi. Pour Barry Eichengreen, professeur d’économie et de sciences politiques à Berkeley, le monde connaît une mutation des rapports de puissance, notamment monétaire, qui devrait mener à un système multipolaire. Ces deux auteurs reposent in fine la question du « déclin de l’Occident », et par contrecoup de la place de la Chine dans le monde.

Lire la suite »