Sep 012011
 

Les attentats sanglants du 11 septembre 2001 à New-York ont été vécus en direct et en boucle sur les télévisions du monde entier. Une ère nouvelle s’ouvrait, où le terrorisme frappait sur un mode symbolique en optimisant la puissance de l’image. Dix ans après, nous avons demandé à un médiologue (spécialiste des médias) en quoi ces images avaient changé notre regard sur le monde. Comme l’explique François-Bernard Huyghe, l’un des meilleurs experts mondiaux en la matière, à Jean-François Fiorina, directeur de l’ESC Grenoble, pratiquer la géopolitique se révèle être plus que jamais le fil d’Ariane idoine pour comprendre les faits dans leur dure réalité. Lire la suite »

Juin 152011
 

Les ministres de l’Intérieur du G8 ont adopté, le 10 mai, “un plan d’action” contre le narcotrafic. Selon Youri Fedotov, directeur exécutif de l’Organisation des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le marché de la drogue représenterait, au minimum, “un marché de 320 milliards de dollars par an”.

Depuis vingt ans, gouvernements interlopes, groupes insurgés ou organisations criminelles et terroristes (AQMI, Farcs, talibans, mafias turques, albanaises, italiennes…) exploitent les zones de culture du pavot, de la coca et du cannabis.

Surfant sur les schémas de la mondialisation et de l’économie vertueuse, ils ont créé un véritable marché planétaire, au sein duquel les pays du Nord sont les principaux consommateurs, mais pas seulement… Lire la suite »

Fév 042011
 

Caucase du Nord

L’attentat suicide du 24 janvier, qui a fait 35 morts et 130 blessés à l’aéroport Domodedovo de Moscou, illustre le problème auquel Moscou est confrontée depuis vingt ans dans le Caucase du Nord. Traditionnellement, la Russie, sous sa forme tsariste, soviétique ou contemporaine, fut toujours obligée de manoeuvrer avec ses composantes multi-ethniques et multi-confessionnelles pour préserver son unité et ses intérêts géostratégiques. Aujourd’hui, la Fédération de Russie fait face aux revendications séparatistes d’un Nord Caucase rebelle et fortement réislamisé. Pour faire cesser le terrorisme tout en gardant son intégrité géopolitique, la Russie doit obligatoirement apporter une alternative efficace aux forces islamiques et nationalistes à l’oeuvre dans cette région depuis vingt ans. Autant dire que la solution ne saurait se limiter à la répression. Comme l’a bien compris le président Medvedev, elle passe aussi par le développement économique.

Lire la suite »