Nov 272015
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Thibault de Montbrial

Les attentats sanglants du 13 novembre à Paris ont bouleversé la société française. Ces attaques prouvent – si besoin était ! – qu’il existe bel et bien une géopolitique de l’horreur. Lire la suite »

Nov 192015
 

Les enjeux géopolitiques d’une sanglante attaque

Le carnage du 13 novembre 2015 dans les rues de Paris, aux abords du Stade de France et dans une salle de spectacle, est une première, par son ampleur, dans l’histoire de notre pays. Lire la suite »

Fév 052015
 

Secte islamiste, gang criminel ou rébellion ethnique ?

En matière d’islamisme radical, les projecteurs sont assez naturellement braqués sur la France, victime des récentes attaques terroristes que l’on sait. Et assez régulièrement, compte tenu des mises en scènes macabres d’exécutions d’otages occidentaux, sur l’Etat islamique en Irak et en Syrie (Daesh). Tel n’est pas le cas de Boko Haram, dont les massacres sans précédent semblent se dérouler dans une quasi-indifférence générale.  Lire la suite »

Sep 112014
 

Un enjeu géopolitique autant que sécuritaire

Il y a tout juste 13 ans, le 11 septembre 2001, les États-Unis étaient frappés au coeur par une vague d’attentats meurtriers. Une attaque, et une riposte, qui allaient bouleverser en profondeur les rapports de force géopolitiques. Malgré la Global War On Terror décrétée et conduite par le président George W. Bush, la menace semble toujours plus actuelle. La Grande-Bretagne vient de relever son niveau d’alerte de sécurité, tandis que le gouvernement français a présenté au début de l’été un projet de loi « renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme ». Lire la suite »

L’heure de l’Iran ?

 Cartes, Cultures & Civilisations, Frontières, Iran, Mondialisation, Terrorisme  Commentaires fermés sur L’heure de l’Iran ?
Juin 042014
 

Texte : Alain Nonjon

Les recompositions en cours au Moyen-Orient, la signature par l’Iran d’accords transitoires sur le désengagement nucléaire (novembre 2013) et les menaces directes d’un État islamique autoproclamé (juin 2014) sont-elles le levier d’un retour des prétentions iraniennes à (re)conquérir un rôle régional de premier plan ? Comment concilier nationalisme, islam, mondialisation et modernité dans cette nouvelle configuration pour un Iran ni arabe ni sunnite, mais perse et chiite et unique théocratie en place aujourd’hui ?

Lire la suite »

L’Etat islamique, entre terrorisme et territoire

 Cartes, Géopolitique, Irak, Syrie, Terrorisme  Commentaires fermés sur L’Etat islamique, entre terrorisme et territoire
Mai 042014
 

Texte : Alain Nonjon

« L’État islamique », organisation djihadiste proclamée le 29 juin 2014, bouleverse désormais les rapports de force au Moyen-Orient. Au-delà d’un califat qui rêve de reconquérir la capitale abbasside, Bagdad, cette nouvelle organisation, à cheval entre la Syrie et l’Irak, impose aux puissances régionales de revoir leurs alliances et à la communauté internationale de redéfinir sa stratégie face à ce qui n’est plus une nébuleuse déterritorialisée comme Al-Qaïda, mais un acteur régional doté de ressources installées sur un territoire correspondant à 5 fois le Liban et 7 millions d’habitants.

Lire la suite »

Fév 202014
 

L’Irak, une guerre civile sans transition

Avec 1000 morts pour le seul mois de janvier 2014, l’Irak renoue avec le niveau de violence qui était le sien en 2008. La situation sécuritaire, loin de s’être améliorée depuis le départ des dernières troupes américaines, est alarmante et ne figure dans aucun agenda international. Dans la région, c’est la Syrie qui monopolise toutes les attentions. Pourtant,le nombre de victimes d’attentats et d’affrontements armés a doublé entre 2012 et 2013. La prise de Falloujah et de Ramadi par des combattants affiliés à al-Qaïda, au début de l’année, semble démontrer l’incapacité du pouvoir central à contrôler le pays et résonne comme un brutal retour en arrière. Les racines du conflit en cours sont à rechercher dans les dix ans d’occupation étrangère, mais aussi, plus profondément, dans la structure à la fois tribale et confessionnelle des acteurs irakiens. Un terreau hautement crisogène qu’alimentent les maladresses du gouvernement actuel et l’ingérence d’États tiers, aux motivations antagonistes. L’implosion menace plus que jamais l’Irak.

Lire la suite »

Sep 192013
 

L’économie de la rançon en plein essor

Avec 20000 enlèvements par an en moyenne, le marché du kidnapping se porte bien. Longtemps associé à un acte terroriste, l’enlèvement tend depuis les années 1990 à devenir une véritable industrie, aux revenus (très) lucratifs. Certes, il reste une « arme » dans de nombreux conflits, comme en témoignent les otages kurdes en Syrie, mais de plus en plus de ravisseurs ne sont motivés que par l’appât du gain. Il est vrai que les montants négociés peuvent atteindre plusieurs millions d’euros, pour peu que l’événement concerne des Occidentaux et qu’il soit médiatisé.

Lire la suite »

Nov 222012
 

De la « géopolitique des steppes » à l’eurasisme

L’immensité des steppes d’Orient fascine l’Occident depuis l’Antiquité. Elle évoque à la fois les grandes chevauchées mongoles de Gengis Khan, la Horde d’Or et les Khanats ouzbeks. Composé d’une mosaïque de peuples et doté d’un riche sous-sol (pétrole, or, uranium, fer, chrome, manganèse, etc.), cet espace a été timidement redécouvert à la faveur de la chute de l’URSS. Peut-on pour autant parler d’une « renaissance » de l’Asie centrale ? Sa récente accession à l’indépendance politique ne serait-elle pas plutôt l’aboutissement d’un long processus ? Libérée du joug soviétique, la région n’en reste pas moins sous l’influence de la Russie. Son caractère stratégique aiguise l’appétit de nombreux acteurs, asiatiques, américains et européens. Tandis que l’agitation islamiste et la guerre d’Afghanistan menacent son équilibre précaire. Le monde des steppes eurasiatiques n’a sans doute pas fini d’écrire son histoire.

Lire la suite »

Mar 082012
 

Le 2 mai 2011, dans les abysses de la mer d’Oman, le cadavre de Ben Laden enveloppé d’un linceul blanc et soigneusement lesté a été jeté du porte-avions Carl Vinson sans salve ni couronne ! C’est furtivement que l’ennemi public n° 1 de l’Amérique a été éliminé, bouclant une décennie où le pays s’est engagé… après le 11 septembre 2001 dans une « guerre contre la terreur ».

Cartographie et texte : Alain Nonjon
Lire la suite »