Fév 122015
 

Que disent du monde les dernières analyses Coface ?

Le 27 janvier 2015, la société Coface a organisé, au Carrousel du Louvre, à Paris, un important colloque consacré à l’actualité du « risque pays ». Experte des risques commerciaux, anciennement publique et connue pour son offre d’assurance-crédit, Coface est une bonne source d’information. Lire la suite »

Sep 252014
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Yves Lacoste

Le professeur Yves Lacoste est considéré comme le père de la géopolitique à la française. Agrégé de géographie, il a toujours refusé l’académisme pour privilégier une dimension dynamique de cette discipline, ce qui explique son approche lucide et pragmatique des réalités géopolitiques. Lire la suite »

Mai 282014
 

Un « vieux continent » dans un monde nouveau

Traduction des rapports de force politiques à l’oeuvre à un moment donné, les résultats électoraux ne sont certes jamais neutres. Mais ils ne se comprennent vraiment qu’au regard de mutations plus profondes, sur la longue durée. Il en est ainsi de la question européenne. D’évidence, la situation actuelle impose tout à la fois une analyse objective et une remise en perspective, tant spatiale que temporelle, pour mieux tracer les scénarios du possible. C’est ce que propose le polytechnicien Jacques Lesourne, titulaire émérite de la chaire d’économie et statistique industrielles au Conservatoire national des arts et métiers. Le titre de son dernier ouvrage est éloquent : L’Europe à l’heure de son crépuscule ? L’Europe connaît-elle un déclin inexorable ou est-elle confrontée, depuis 2008, à une crise certes inédite mais dont elle pourrait sortir renforcée ? Une question qui n’est pas seulement économique, mais aussi identitaire. Ce que viennent précisément de révéler les élections européennes…

Lire la suite »

L’Algérie, géant endormi ?

 Algérie, Economie, histoire, Politique, Puissances  Commentaires fermés sur L’Algérie, géant endormi ?
Avr 172014
 

Une puissance régionale en sommeil léger ou en coma profond ?

Ce 17 avril, les Algériens élisent leur président de la République. Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999 et âgé de soixante-dix sept ans, brigue un quatrième mandat, sous la bannière du Front de libération nationale (FLN).

Lire la suite »

Fév 282013
 

L’Italie à l’heure des choix

Quelle que soit sa composition définitive, le gouvernement issu des dernières élections législatives n’aura pas la tâche aisée. Le pays est loin d’avoir tourné le dos à la crise économique. Ses prévisions de croissance restent très médiocres et la paupérisation gagne du terrain – avec un Italien sur quatre sous le seuil de pauvreté fin 2012.
Lire la suite »

Fév 142013
 

Aux sources idéologiques des impasses actuelles

« L’Europe surmonte toujours les crises qu’elle affronte. » Une idée répandue dans les cénacles autorisés, qui postule que lorsque le désir d’Europe n’est plus, la raison s’y substitue. Pourtant, la crise dure. Et elle n’est plus seulement identitaire.
Lire la suite »

Jan 242013
 

Le jeu des élites mondiales dans la globalisation

Le traditionnel Forum économique mondial vient de s’ouvrir à Davos, dans le canton des Grisons, à l’est de la Suisse. C’est le 40e anniversaire de cette réunion annuelle du « gotha mondial des affaires et de la politique ». Considéré comme un club de riches, le Forum peine à asseoir sa légitimité, notamment au sein des médias, et son organisation nécessite toujours un déploiement sécuritaire impressionnant.
Lire la suite »

Déc 132012
 

La crise dans tous ses états

Les fins d’année sont propices à l’établissement de bilans politiques, stratégiques et, bien entendu, économiques. Lesquels sont aussi  l’occasion de dresser les grandes lignes structurantes de l’année future.  Rapports, analyses, dossiers se multiplient ces dernières semaines. Tous font la part belle à la gestion de la crise financière et économique, qui n’en finit pas de bouleverser les grands rapports de force mondiaux. Le Centre d’études prospectives et d’information internationale (CEPII) constate que, fin 2012, « la zone euro n’a pas trouvé d’issue à la crise et que l’économie mondiale n’a pas retrouvé de moteur ». Pour l’heure, le pire – inflation dans les pays émergents, déflation dans les pays avancés – semble avoir été évité. « La situation reste pourtant extrêmement instable et incertaine, des risques importants continuant de menacer l’économie mondiale », avertit de son côté l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) dans son Année stratégique 2013. Faut-il céder au pessimisme ? Tout dépendra de la mise en place, ou non, de stratégies économiques de long terme. Lire la suite »

Déc 062012
 

La genèse d’un ordre post-westphalien ?

Ce 1er  décembre 2012, la Russie a pris la présidence du G20. Une nouvelle  occasion de s’interroger sur le rôle et le fonctionnement des différentes instances de concertation mondiale. À la mode depuis plusieurs années,  y compris au sein des entreprises, le néologisme d’inspiration anglosaxonne de « gouvernance » serait l’antidote à tous les maux dont souffre  notre planète. La crise financière, la crise de la dette, le réchauffement climatique, et plus généralement les dérives de la mondialisation se voient proposer ce remède miracle. Le rapport Ramses 2013 de l’Institut français des relations internationales (Ifri) rappelle que « l’art du gouvernement s’est considérablement complexifié au cours des deux dernières décennies […]. Avec la mondialisation et l’explosion numérique, l’interdépendance a changé de degré, mais surtout de nature ». Le principe même de gouvernance mondiale bat en effet en brèche celui d’un système international basé sur la souveraineté des peuples et des États, tel que l’avaient posé les traités de Westphalie dès 1648. Pour quels résultats ?

Lire la suite »

Nov 152012
 

Un royaume entre tradition et modernité

Le Maroc est souvent présenté comme un espace à part au sein du Maghreb. Si le tourisme lui offre devises et rayonnement international, il tend aussi à occulter la richesse culturelle et la réalité contemporaine du pays – y compris s’agissant des réels défis qu’il se doit de relever. Pour Pierre Vermeren, maître de conférences à l’université de Paris-I, »ce pays questionne davantage qu’il ne laisse indifférent ». Au-delà des idées-reçues, le Maroc a su mieux réagir que ses voisins au choc du « Printemps arabe » et semble s’accommoder de la présence d’islamistes au sein de son gouvernement. Pour autant, cette stabilité politique ne doit pas masquer les problèmes importants qu’a à relever le royaume, à commencer par la question sociale et celle des Provinces du Sud. Trait d’union entre l’Europe et l’Afrique, le Maroc se positionne en partenaire privilégié avec le Nord. Le « nouveau monde méditerranéen » (Jean-Louis Guigou) devra compter avec le dynamisme du royaume alaouite. Lire la suite »