Géopolitique et guerre économique

 Economie, Intelligence Economique, Les Entretiens du Directeur, Politique  Commentaires fermés sur Géopolitique et guerre économique
Oct 132016
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Ali Laïdi

Ali Laïdi et Jean-François Fiorina : la guerre économique n'est pas une guerre pour l'économie, mais un conflit politique mené sur le terrain économique, en vue de maintenir ou accroître sa puissance.

Journaliste, chroniqueur sur l’intelligence économique à France 24, docteur en science politique et chercheur à l’IRIS, Ali Laïdi s’est imposé au fil des ans comme l’un des meilleurs spécialistes français de la guerre économique. Sa toute récente Histoire de la guerre mondiale économique (Perrin, septembre 2016) montre que celle-ci est aussi vieille que l’humanité.

Lire la suite »

Sep 222016
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Olivier de Maison Rouge

Olivier de Maison Rouge et Jean-François Fiorina : dire le droit constitue un paramètre essentiel de la guerre économique, à prendre soigneusement en compte dans l'analyse géopolitique.

Quel rôle joue le droit dans la guerre économique ?
Quels sont les liens et les différences entre le renseignement d’Etat et le renseignement économique ?
Existe-t-il un droit du renseignement ?… Lire la suite »

Spykman, inventeur de la géopolitique américaine?

 France, Géopolitique, Intelligence Economique, USA  Commentaires fermés sur Spykman, inventeur de la géopolitique américaine?
Juin 092016
 

Penser la politique étrangère des Etats

Contrairement à la France, les Etats-Unis accordent une place importante aux questions de politique étrangère dans les campagnes électorales. Lire la suite »

Juin 022016
 

Un reflet de la puissance dans un monde ouvert

Moteurs de la mondialisation, les investissements internationaux reflètent assez précisément l’état des flux et des forces qui structurent l’économie. Lire la suite »

Oct 022014
 

La géopolitique expliquée aux agents économiques

Bon nombre d’entreprises pensaient que le « doux commerce » cher à Montesquieu suffirait, sinon à établir la paix entre les nations, au moins à leur éviter les affres de la confrontation géopolitique. L’agent économique s’est longtemps voulu neutre, autonome, indifférent aux questions ne relevant pas de la seule production de richesses pour ses parties prenantes. Lire la suite »

La France, grande puissance moyenne face au monde

 Cartes, France, Géopolitique, Intelligence Economique  Commentaires fermés sur La France, grande puissance moyenne face au monde
Août 042014
 

Texte : Alain Nonjon

À tous les déclinistes qui pensent que « la France tombe », qui se retrouvent dans de longs plaidoyers pour une France décadente (6e rang mondial désormais derrière la blanche Albion), à tous ceux qui se reconnaissent dans les pavanes pour une France défunte (61 % des Français perçoivent la mondialisation comme une menace), la carte proposée devrait être une réponse partielle, partisane, et relever le défi de Jules Michelet en 1846 « La situation de la France est si grave qu’il n’y a pas lieu d’hésiter… » (Le Peuple.) On peut aussi y lire un hommage à Bernard Maris qui livrait à Grasset juste avant d’être assassiné le manuscrit d’un ouvrage au titre sans ambiguïté, Et si on aimait la France

Lire la suite »

Mai 282014
 

Un « vieux continent » dans un monde nouveau

Traduction des rapports de force politiques à l’oeuvre à un moment donné, les résultats électoraux ne sont certes jamais neutres. Mais ils ne se comprennent vraiment qu’au regard de mutations plus profondes, sur la longue durée. Il en est ainsi de la question européenne. D’évidence, la situation actuelle impose tout à la fois une analyse objective et une remise en perspective, tant spatiale que temporelle, pour mieux tracer les scénarios du possible. C’est ce que propose le polytechnicien Jacques Lesourne, titulaire émérite de la chaire d’économie et statistique industrielles au Conservatoire national des arts et métiers. Le titre de son dernier ouvrage est éloquent : L’Europe à l’heure de son crépuscule ? L’Europe connaît-elle un déclin inexorable ou est-elle confrontée, depuis 2008, à une crise certes inédite mais dont elle pourrait sortir renforcée ? Une question qui n’est pas seulement économique, mais aussi identitaire. Ce que viennent précisément de révéler les élections européennes…

Lire la suite »

Mai 222014
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec le Général Hingray

Le général Frédéric Hingray commande la discrète mais puissante brigade de renseignement (BRENS) de l’armée de Terre. La géopolitique, il la pratique très concrètement au quotidien. Car la connaissance du terrain est indispensable à la bonne compréhension des situations et de l’environnement dans lequel agit la force.

Lire la suite »

Oct 232012
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Didier Lucas

« L’évolution du monde et de l’économie, la modification incessante des règles de la concurrence font que la pratique de la géopolitique va devenir de plus en plus indispensable au pilotage de l’entreprise. » Ce constat émane de Didier Lucas, directeur général de l’Institut Choiseul, spécialisé dans l’analyse des questions stratégiques internationales. Il vient de diriger l’ouvrage collectif, Les diplomates d’entreprise – Pouvoir, réseaux, influence, (Choiseul éditions). Pour les directeurs des relations institutionnelles des grandes organisations, tournés vers l’international au quotidien, la géopolitique constitue désormais un paramètre-clé pour agir. Lire la suite »

Oct 182012
 

À l’heure de la multiplication des annonces de plans sociaux affectant l’industrie française et certains sites industriels hébergés dans l’Hexagone (PSA, LyondellBasell, Sanofi , Petroplus, Lohr…), la question de la politique industrielle de la France est à l’évidence de la plus haute importance. Le thème du « patriotisme économique » est certes repris par les plus hautes autorités de l’État. Le nouveau gouvernement s’est doté d’un ministère ad hoc et fait du « redressement productif  » l’une de ses priorités. Mais encore faudrait-il « être plus ferme dans la conviction que nous devons rendre de nouveau légitime, dans nos esprits, l’idée de souveraineté industrielle ». C’est ce que proposent Éric Delbecque et Angélique Lafont dans un récent ouvrage particulièrement stimulant.
Pour les auteurs, un diagnostic de notre présente situation devrait être parfaitement formulé, tout comme il devrait être mis fin à la stérile opposition entre les tenants du tout libéral et les défenseurs d’un « nationalisme économique » revisité. La solution ? Une « connivence public/privé » à même de préserver les secteurs jugés stratégiques pour la croissance du pays. Le débat n’est pas seulement utile. Il devient urgent.

Lire la suite »