Oct 232012
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Didier Lucas

« L’évolution du monde et de l’économie, la modification incessante des règles de la concurrence font que la pratique de la géopolitique va devenir de plus en plus indispensable au pilotage de l’entreprise. » Ce constat émane de Didier Lucas, directeur général de l’Institut Choiseul, spécialisé dans l’analyse des questions stratégiques internationales. Il vient de diriger l’ouvrage collectif, Les diplomates d’entreprise – Pouvoir, réseaux, influence, (Choiseul éditions). Pour les directeurs des relations institutionnelles des grandes organisations, tournés vers l’international au quotidien, la géopolitique constitue désormais un paramètre-clé pour agir. Lire la suite »

Sep 182012
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec les créateurs du « e-diplomacy hub », précieux baromètre de la diplomatie numérique hébergé sur le blog « géopolitique » de l’AFP.

Les journalistes Marlowe Hood et Joan Tilouine viennent de lancer le « e-diplomacy hub » sur le nouveau blog « géopolitique » de l’AFP (Agence France Presse). Une innovation tant sur le fond que sur la forme, permettant de mieux appréhender le rôle de la diplomatie numérique qui bouleverse la donne en matière de relations internationales. Une initiative heureuse à découvrir sur blogs.afp.com/geopolitique et ediplomacy.afp.com.

Lire la suite »

Mai 102012
 

Pays émergent, pour ne pas dire émergé, le Brésil s’est élevé en une vingtaine d’années à peine au rang de « nouvelle puissance ». Les échelles brésiliennes donnent le vertige : 5e rang mondial par sa superficie et par sa population, ce qui en fait le pays le plus vaste et le plus peuplé d’Amérique latine, 6e économie mondiale, 1er producteur mondial d’éthanol et de minerai de fer… Et impossible d’échapper à sa très réactive diplomatie qui a su le hisser en acteur régional majeur et en partenaire international incontournable. Ses ressources sont si abondantes que le pays se considère béni de Dieu. De l’expression de Stefan Zweig – « Brésil, terre d’avenir » à celle de Jean-Jacques Faust – « une Amérique pour demain », les qualificatifs pour décrire le potentiel brésilien ne manquent pas. Et ils sont souvent dithyrambiques. Pourtant, « derrière l’opulence, le drame… » affirme Yves Gervaise, agrégé de géographie et enseignant au Brésil. La réalité brésilienne, ce sont aussi les favelas et leur cortège de violence quotidienne, des inégalités sociales criantes et une problématique environnementale prégnante. Bref, l’avenir du pays interroge : « Comment le Brésil peut-il satisfaire ses nouvelles ambitions ? Lire la suite »

Mai 032012
 

Sans surprise, les deux candidats en lice pour le second tour de l’élection présidentielle sont François Hollande et Nicolas Sarkozy. Une fois encore, si les programmes des partis font la part belle aux questions intérieures, ils délaissent – voire ignorent – la politique étrangère. Pourtant, jamais dans l’histoire récente le destin national n’a été autant lié aux soubresauts du monde extérieur. Bertrand Badie, professeur de relations internationales à Sciences Po, souligne dans un récent recueil de chroniques que « notre monde est celui de la planète tout entière, désormais réunie sur une même scène ; ses unités sont interdépendantes ; il est régi par le principe de communication immédiate ». Le constat n’est pas nouveau, loin s’en faut. Mais, à l’heure de la mondialisation, la crise financière et économique conjuguée aux poussées des pays émergents oblige à forger des réponses plus globales qui passent nécessairement par une politique étrangère tout à la fois renouvelée et intégrée. « Bref, l’énigme d’aujourd’hui est celle-ci : saura-t-on seulement entrer dans un monde nouveau, mais accepter aussi de nouveaux mondes ? »

Lire la suite »

Oct 272011
 

Analyse géopolitique et raisonnement stratégique ont partie liée, tout particulièrement dans le monde instable qui est le nôtre. Qu’elle soit conçue et conduite par un Etat ou une entreprise, une stratégie s’inscrit nécessairement dans un milieu donné, où il s’agit de conserver sa liberté de mouvement – et donc d’action. Comme le rappelle Dominique David, directeur exécutif de l’IFRI : « Raisonner stratégiquement, c’est s’efforcer de penser avec rigueur dans un environnement confl ictuel en perpétuel changement ». Consciente des enjeux, la France a fait de l’anticipation stratégique une priorité. Elle s’est pourtant laissée surprendre par les bouleversements géopolitiques du « printemps arabe »…

Lire la suite »