Juin 022016
 

Un reflet de la puissance dans un monde ouvert

Moteurs de la mondialisation, les investissements internationaux reflètent assez précisément l’état des flux et des forces qui structurent l’économie. Lire la suite »

Juil 032014
 

Ou l’éternel retour d’une approche réaliste du monde

« La géographie ne se discute pas, elle existe, tout simplement. » En citant ainsi Spykman, Robert D. Kaplan prend à bras-le-corps la question du rapport entre géographie et géopolitique. Dans son dernier ouvrage, La revanche de la géographie, cet ancien membre du Conseil de défense des États-Unis (2009-2011) estime que la géographie reste la matrice de la plupart des rapports de force dans le monde. Lire la suite »

Juin 262014
 

La route de la soie : une histoire géopolitique

La sortie en livre de poche de l’ouvrage de Pierre Biarnès, La route de la soie – Une histoire géopolitique, rencontre fort à propos l’actualité internationale. Il réveille un fantôme géopolitique riche d’effluves exotiques. Pendant des siècles, l’Orient et l’Occident ont été reliés par un ensemble de voies terrestres partant de Chine, traversant l’Asie centrale et aboutissant au monde musulman puis, au-delà, aux Etats européens. Lire la suite »

Nov 082012
 

Il y a 23 ans tombait le Mur de Berlin. Aujourd’hui, que veut l’Allemagne ?
À l’occasion de la crise de la zone euro, beaucoup s’inquiètent de la voir se  montrer trop « rigide » et « intraitable « à l’égard des pays du Sud de l’Europe  – Grèce en tête. L’Allemagne est soupçonnée d’abuser de sa position de  force, de vouloir imposer son modèle. Sa puissance deviendrait même  inquiétante… Est-ce si sûr ? Certes, le pays a dégagé un excédent de ses finances publiques au 1er semestre 2012 et affiche partout son ambition  de ne plus se cantonner à la sphère économique, semblant renouer avec les temps où elle « pensait le monde » (Michel Korinman). « Mais les questions sur son avenir ne manquent pas », prévient la revue Questions internationales. Deux critères essentiels de l’analyse géopolitique, la population et l’économie, suffisent à s’interroger. Car même son économie est bousculée, comme les autres, par la crise et l’affirmation des « émergents ». Et sa démographie, surtout, est pour le moins fragile. Une situation plus préoccupante pour l’Europe que la menace d’un éventuel « diktat » allemand. Comme souvent, les apparences sont trompeuses. Lire la suite »

Oct 232012
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Didier Lucas

« L’évolution du monde et de l’économie, la modification incessante des règles de la concurrence font que la pratique de la géopolitique va devenir de plus en plus indispensable au pilotage de l’entreprise. » Ce constat émane de Didier Lucas, directeur général de l’Institut Choiseul, spécialisé dans l’analyse des questions stratégiques internationales. Il vient de diriger l’ouvrage collectif, Les diplomates d’entreprise – Pouvoir, réseaux, influence, (Choiseul éditions). Pour les directeurs des relations institutionnelles des grandes organisations, tournés vers l’international au quotidien, la géopolitique constitue désormais un paramètre-clé pour agir. Lire la suite »

Avr 082011
 

Loin des discours réservés de jadis, Berlin annonce désormais sans ambages sa volonté d’exercer son poids géopolitique réel sur la scène internationale. Première puissance économique européenne, elle s’en donne par ailleurs les moyens. Pour autant, sa réputation de moteur, voire de “modèle de l’Europe” dans la mondialisation mérite d’être questionné.

Lire la suite »