Juil 032014
 

Ou l’éternel retour d’une approche réaliste du monde

« La géographie ne se discute pas, elle existe, tout simplement. » En citant ainsi Spykman, Robert D. Kaplan prend à bras-le-corps la question du rapport entre géographie et géopolitique. Dans son dernier ouvrage, La revanche de la géographie, cet ancien membre du Conseil de défense des États-Unis (2009-2011) estime que la géographie reste la matrice de la plupart des rapports de force dans le monde. Lire la suite »

Juin 262014
 

La route de la soie : une histoire géopolitique

La sortie en livre de poche de l’ouvrage de Pierre Biarnès, La route de la soie – Une histoire géopolitique, rencontre fort à propos l’actualité internationale. Il réveille un fantôme géopolitique riche d’effluves exotiques. Pendant des siècles, l’Orient et l’Occident ont été reliés par un ensemble de voies terrestres partant de Chine, traversant l’Asie centrale et aboutissant au monde musulman puis, au-delà, aux Etats européens. Lire la suite »

Juin 052014
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Jean-François Ley

Après avoir été le directeur marketing et développement de VINEXPO, le grand salon international des vins et spiritueux, Jean-François Ley vient de prendre la fonction de directeur de la division vins et spiritueux du groupe INSEEC. Un retour aux sources puisqu’il étudia au sein de cette école de commerce de Bordeaux, dans la même promotion que Jean-François Fiorina, directeur de l’ESC Grenoble. Lire la suite »

La Chine, à l’assaut des matières premières et de l’Afrique ?

 Afrique, Asie, Cartes, Chine, Ressources rares  Commentaires fermés sur La Chine, à l’assaut des matières premières et de l’Afrique ?
Jan 032014
 

Cartographie : Stéphane Mac Donald
Texte : Alain Nonjon

Avant même de poser l’existence sur l’échiquier mondial d’une « Chindiafrique », nouveau triangle de croissance et de puissance programmé, il est temps de mesurer comment la Chine fait de l’Afrique un accélérateur de sa domination. Si la Chine, qui se réclame encore du monde en développement (jusqu’en 2050 pour Hu Jintao), se refuse à débattre d’un éventuel « néocolonialisme », peut-elle longtemps différer l’analyse des interrogations, des hostilités nées de sa « nouvelle frontière africaine » ?

Lire la suite »

Mar 282013
 

Entre coopération et prédation, un continent sous influence

Richement dotée en ressources naturelles et bénéficiant d’une démographie exponentielle, l’Afrique a tout pour réussir. Et pourtant, le continent peine à prendre toute sa place dans la mondialisation. Certes, comme au lendemain de la décolonisation, nombreux sont aujourd’hui les experts à annoncer l’irrésistible affirmation de la puissance africaine. Sans nier le dynamisme de son économie, bien des défis doivent cependant être encore relevés, à commencer par la faiblesse des États, qui autorise toutes les convoitises étrangères.

Lire la suite »

Mar 072013
 

La réalité d’une « géopolitique de l’illicite »

Les triades chinoises, tout à la fois sociétés secrètes et entreprises criminelles, font partie des clichés associés à l’Empire du Milieu. À l’instar de l’Italie avec ses mafias ou du Japon avec les yakuzas, la Chine doit en effet composer avec des triades profondément incrustées dans le jeu économique.

Lire la suite »

Mar 062013
 

Il était une fois… en 2046… Dans le film 2046 du cinéaste de Hong Kong, Wong Kar Wai, une Chinoise amoureuse d’un Japonais se voit opposer le refus d’un père habité par un fort ressentiment antijaponais. « Issho ni ikanai ka ? Pourquoi ne partirions-nous pas ensemble ? » lui susurre son amant japonais. Le père finira par céder. Fiction ou avenir possible ?

Cartographie et texte : Alain Nonjon
Lire la suite »

Déc 202012
 

Jean-François Fiorina s’entretient avec Gérard-François Dumont

« Les gouvernements comme les entreprises ne peuvent se permettre de méconnaître les évolutions démographiques » explique le recteur Gérard-François Dumont. Géographe, professeur à Paris-IV-Sorbonne, auteur de très nombreuses publications, il aime rappeler qu’il existe des interactions permanentes entre les populations en constante évolution et les configurations géopolitiques. D’où la nécessité d’embrasser les problématiques dans leur globalité, en faisant se croiser les savoirs. Lire la suite »

Déc 182012
 

Une identité fondée sur la géographie ?

Cette année encore, les chiffres de l’industrie du luxe ont dépassé toutes les espérances. Même les analystes financiers ont été pris de court. Et il y a de quoi ! Alors que la croissance mondiale est en berne et que la majorité des entreprises est confrontée à une baisse de chiffre d’affaires, le groupe LVMH enregistre pour le premier semestre 2012 une hausse de plus de 28 % de son bénéfice net et de plus de 26 % de ses ventes. Le cas n’est pas isolé et reflète l’excellente santé financière de l’ensemble du secteur. « Voitures de prestige, maroquinerie, œuvres d’art, bijoux et bien sûr montres suisses haut de gamme sont vendus aux plus offrants. Car des riches, il y en a des millions et ils sont de plus en plus nombreux, notamment en Asie », constate Xavier Colin, l’animateur et producteur de l’émission suisse Geopolitis. Comment l’industrie du luxe, largement européenne et encore profondément inscrite dans notre certaine façon d' »être au monde », conquiert-elle le marché mondial ? Compte tenu de l’actuel bouleversement des rapports de force géopolitiques, le luxe « made in Occident » ne risque-til pas à terme de subir la concurrence d’un luxe venu d’ailleurs ?
Lire la suite »

Déc 132012
 

La crise dans tous ses états

Les fins d’année sont propices à l’établissement de bilans politiques, stratégiques et, bien entendu, économiques. Lesquels sont aussi  l’occasion de dresser les grandes lignes structurantes de l’année future.  Rapports, analyses, dossiers se multiplient ces dernières semaines. Tous font la part belle à la gestion de la crise financière et économique, qui n’en finit pas de bouleverser les grands rapports de force mondiaux. Le Centre d’études prospectives et d’information internationale (CEPII) constate que, fin 2012, « la zone euro n’a pas trouvé d’issue à la crise et que l’économie mondiale n’a pas retrouvé de moteur ». Pour l’heure, le pire – inflation dans les pays émergents, déflation dans les pays avancés – semble avoir été évité. « La situation reste pourtant extrêmement instable et incertaine, des risques importants continuant de menacer l’économie mondiale », avertit de son côté l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) dans son Année stratégique 2013. Faut-il céder au pessimisme ? Tout dépendra de la mise en place, ou non, de stratégies économiques de long terme. Lire la suite »